Historique du Ski club Sportif Mulhouse  

Christine KUBLER

 

Officiellement le Ski Club Sportif Mulhouse en abréviation S.C.S.M a été créé le 4 août 1938. Mais les origines sont plus anciennes.  Le S.C.S.M est, en effet, issu de l'ancienne société « Edelweiss » qui avait été fondée en 1922. Cette société avait installé ses quartiers d'hiver à la ferme « Daniel et Pierre » située sur la chaume du Thannerhübel. Lorsqu'après diverses tribulations la société Edelweiss a été dissoute, la majorité de ses dirigeants et membres créèrent le ski club sportif Mulhouse composé lors de sa création : Jérôme  BERBETTE, membre fondateur en tête du comité : MM Goetz Charles, Herrbach Joseph, Miclo Eugène, Nickel Louis, Beil Justin, Scheuble René (père) Schmitt Lucien. 

 

Ils décident de rester locataire de l'annexe de la ferme du Thannerhübel, propriété de la commune de Bitschwiller-les-Thann. Malheureusement la guerre a interrompu l'activité. Pendant l'occupation les membres ont été dispersés. Nombreux sont ceux qui ont disparu dans la tourmente. La paix revenue, les rescapés regroupèrent l'équipe initiale pour servir l'idéal de la montagne. De nombreux jeunes se joignirentà eux.

 

Après la guerre en 1945

Mr Berbette rétablit les anciennes relations : réorganise  et relance le sport de montagne (surtout le ski) Des week-ends et séjours de ski sont organisés en Suisse et en Autriche) en 1961 une équipe s'entraîne au volley-ball pour préparer le corps auski. Il a contribué à susciter l'esprit nouveau qui devait animer ses successeurs. Il envisage de concrétiser  la construction d'un refuge, déjà évoquée dès les débuts. En 1959, le comité fut complètement remanié. Les nouveaux dirigeants prirent la ferme résolution de résoudre le problème qui a toujours freiné l'évolution et le développement du club : la construction d'un refuge fut décidée et entreprise.

Trois possibilités : louer ou aménager un bâtiment existant construire en préfabriqué  ou construire en dur. Puis choix du terrain : point primordial l'existence d'eau et bon état d'enneigement en hiver. Le versant nord du Rossberg, admirablement situé et pourvu d'une eau abondante, a fixé le choix.

Une première demande aux autorités concernant l'acquisition d'un chalet préfabriqué en vue de l'ériger sur le flanc du Rossberg, a été refusée.

Le capital étant déjà engagé, la construction en dur est décidée. Pour financer la construction, le club  a organisé en 1960 une souscription auprès des commerçants, industriels et de différents particuliers de Mulhouse. Cette collecte a rapporté la coquette somme de 3 130 NF en espèces, et d'importants dons en matériaux de construction. La ville de Mulhouse a accordé une subvention de 500 NF. 

1er mars 1960

Un bail emphytéotique de 99 ans a été passé entre les propriétaires du terrain de 10 ares « famille KOLB-ARBEIT » et le SCSM.

1er mai 1960

Premier coup de pioche aux travaux de terrassement pour les fondations et l'adduction d'eau avec installation d'un réservoir (suite des travaux voir annexe 1 s'il faut l'ajouter) à voir avec Bertrand . Une section de volley-ball est créée.

Octobre 1961

Déménagement depuis le local (abri exigu) de l'annexe « Daniel et Pierre » de la ferme-auberge du Thannerhübel où le club était locataire.

1962

Le poste de responsable du refuge est assuré par Christian Prévot jusqu'en 1966.

1963

Le club totalise 38 journées de travail dont 34 dimanches. Finition de la salle de séjour.

1964

Gros œuvre pour la terrasse. l'acquisition d'un fil neige est évoquée. Pendant la période de construction les effectifs du club ont plus que triplé : de 56 membres en 1958, il a passé à 172 en 1966.

M. Berbette décède au moment où le refuge est en voie d'achèvement.

 

18 septembre 1966

Inauguration du chalet-refuge. 

Le comité se compose : 

  • Président Joseph Becher, vice-Président René Scheublé (père)
  • Secrétaire : Pierre Schlindwein et Louise Becher secrétaire adjointe
  • Trésorier : Romain Heyer et Edmond Raymond adjoint
  • Administrateurs refuge : Kindler Joseph et Christian Prévot
  • Accesseurs : Jean-Pierre Finck, Kindler Hélène, Prévot Denise, Scheuble René (fils)

 

 

 

 

Le détail de 1967 à nos jours