L'histoire de l'association

Historique du Ski club Sportif Mulhouse  

 

Officiellement le Ski Club Sportif Mulhouse en abréviation S.C.S.M a été créé le 4 août 1938. Mais les origines sont plus anciennes.  Le S.C.S.M est, en effet, issu de l'ancienne société « Edelweiss » qui avait été fondée en 1922. Cette société avait installé ses quartiers d'hiver à la ferme « Daniel et Pierre » située sur la chaume du Thannerhübel. Lorsqu'après diverses tribulations la société Edelweiss a été dissoute, la majorité de ses dirigeants et membres créèrent le ski club sportif Mulhouse composé  lors de sa création  : Jérôme  BERBETTE, membre fondateur en tête du comité : MM Goetz Charles, Herrbach Joseph, Miclo Eugène, Nickel    Louis, Beil Justin, Scheuble René (père) Schmitt Lucien. 

 

Ils décident de rester locataire de l'annexe de la ferme du Thannerhübel, propriété de la commune de Bitschwiller-les-Thann. Malheureusement la guerre a interrompu l'activité. Pendant l'occupation les membres ont été dispersés. Nombreux sont ceux qui ont disparu dans la tourmente. La paix revenue, les rescapés regroupèrent l'équipe initiale pour servir l'idéal de la montagne. De nombreux jeunes se joignirent à eux.

 

Après la guerre en 1945 :

Mr Berbette rétablit les anciennes relations : réorganise  et relance le sport de montagne(surtout le ski) Des week-ends et séjours de ski sont organisés en Suisse et en Autriche) en 1961 une équipe s'entraîne au volley-ball pour préparer le corps auski. Il a contribué à susciter l'esprit nouveau qui devait animer ses successeurs. Il envisage de concrétiser  la construction d'un refuge, déjà évoquée dès les débuts. En 1959, le comité fut complètement remanié. Les nouveaux dirigeants prirent la ferme résolution de résoudre le problème qui a toujours freiné l'évolution et le développement du club : la construction d'un refuge fut décidée et entreprise.

Trois possibilités : louer ou aménager un bâtiment existant construire en préfabriqué  ou construire en dur. Puis choix du terrain : point primordial l'existence d'eau et bon état d'enneigement en hiver. Le versant nord du Rossberg, admirablement situé et pourvu d'une eau abondante, a fixé le choix.

Une première demande aux autorités : acquisition d'un chalet préfabriqué en vue de l'ériger sur le flanc du Rossberg : a été refusée.

le capital étant déjà engagé la construction en dur est décidée. Pour financer la construction, le club  a organisé en 1960 une souscription auprès des commerçants, industriels et de différents particuliers de Mulhouse. Cette collecte a rapporté la coquette somme de 3 130 NF en espèces, d'importants dons en matériaux de construction. La ville de Mulhouse a accordé une subvention de 500 NF. 

1er mars 1960 un bail emphytéotique de 99 ans a été passé entre les propriétaires du terrain de 10 ares « famille KOLB-ARBEIT » et le SCSM.

1er mai 1960 : premier coup de pioche aux travaux de terrassement pour les fondations et l'adduction d'eau avec installation d'un réservoir (suite des travaux voir annexe 1 s'il faut l'ajouter) à voir avec Bertrand . Une section de volley-ball est créée.

Octobre 1961: déménagement depuis le local (abri exigu) de l'annexe « Daniel et Pierre » de la ferme-auberge du Thannerhübel où le club était locataire.

1962 : le poste de responsable du refuge est assuré par Christian Prévot jusqu'en 1966.

En 1963, le club totalise 38 journées de travail dont 34 dimanches. Finition de la salle de séjour.

1964 : gros œuvre pour la terrasse. l'acquisition d'un fil neige est évoquée. Pendant la période de construction les effectifs du club ont plus que triplé : de 56 membres en 1958, il a passé à 172 en 1966.

 

M. Berbette décède au moment où le refuge est en voie d'achèvement.

    

18 septembre 1966 inauguration du chalet-refuge en présence de (voir liste comité d'honneur bulletin de 1966).

Le comité se compose : 

Président Joseph Becher – Vice-Président René Scheublé (père)

Secrétaire : Pierre Schlindwein et Louise Becher secrétaire adjointe

Trésorier : Romain Heyer et Edmond Raymond adjoint

Administrateurs refuge : Kindler Joseph et Christian Prévot

Accesseurs : Jean-Pierre Finck – Kindler Hélène – Prévot Denise – Scheuble René (fils)

 

1967 

Acquisition d'un remonte-pente portatif de type Baby Robust IV 300m de long.

 

1968  

  • Privilège et honneur pour notre club d'être associé au grand relais de la flamme olympique. Cérémonie place de l'Europe Wilfried Herrscher a porté la torche.
  • Courses de ski : 4 dont 1 en course interne, slalom géant au Rossberg, séjour à Valloire et 4 randonnées pédestres dans les Vosges.
  • Refuge : installation d'un paratonnerre, de casiers et armoires au grenier, construction d'une remise à bois et pour le carburant du fil-neige.

 

1969 

  • Pierre Schlindwein est nommé administrateur du refuge 
  • course ski interne – participation à 9 courses
  • 5 sorties ski – 4 randonnées été dans les Vosges
  • Fête montagnarde

 

1970  

  • Bernard Hofstetter est entraîneur et initiateur du club il obtient le chamois d'argent et Jean Heyer le chamois de bronze
  • 5 jeunes ont eu leur brevet supérieur en ski
  • 7 courses régionales ski : Schweizer Francine et Pascale – Herrscher Wilfried – Finck, Jean-Pierre - Bernard Eglin  ont obtenu le chamois de bronze et Rieg Astride la flèche de bronze
  • organisation de 7 randonnées vosgiennes et we à Melchseefrutt (Suisse)
  • Refuge : achèvement de la clôture et  installation du fil-neige 

 

1971  

  • Le CRV confie au scsm l'organisation d'une 1ère coupe du Rossberg  Challange Donner Sports
  • 12 courses de ski
  • séjour ski à Courchevel (organisateur M. Kindler)
  • 2 jours vallée Blanche (Chamonix) (Kindler et Francine Schweizer)
  • 5 randos vosgiennes
  •  
  • photo du club

Nos valeurs

Décrivez les valeurs de votre association.

Has autem provincias, quas Orontes ambiens amnis imosque pedes Cassii montis illius celsi praetermeans funditur in Parthenium mare, Gnaeus Pompeius superato Tigrane regnis Armeniorum abstractas dicioni Romanae coniunxit.

Homines enim eruditos et sobrios ut infaustos et inutiles vitant, eo quoque accedente quod et nomenclatores adsueti haec et talia venditare, mercede accepta lucris quosdam et prandiis inserunt subditicios ignobiles et obscuros.

Ut enim benefici liberalesque sumus, non ut exigamus gratiam (neque enim beneficium faeneramur sed natura propensi ad liberalitatem sumus), sic amicitiam non spe mercedis adducti sed quod omnis eius fructus in ipso amore inest, expetendam putamus.

Nos projets

Décrivez les projets de votre association.

Has autem provincias, quas Orontes ambiens amnis imosque pedes Cassii montis illius celsi praetermeans funditur in Parthenium mare, Gnaeus Pompeius superato Tigrane regnis Armeniorum abstractas dicioni Romanae coniunxit.

Homines enim eruditos et sobrios ut infaustos et inutiles vitant, eo quoque accedente quod et nomenclatores adsueti haec et talia venditare, mercede accepta lucris quosdam et prandiis inserunt subditicios ignobiles et obscuros.

Ut enim benefici liberalesque sumus, non ut exigamus gratiam (neque enim beneficium faeneramur sed natura propensi ad liberalitatem sumus), sic amicitiam non spe mercedis adducti sed quod omnis eius fructus in ipso amore inest, expetendam putamus.


Les faits marquants de notre histoire

2020
  • Exemple de fait marquant 15 juillet
    Has autem provincias, quas Orontes ambiens amnis imosque pedes Cassii montis illius celsi praetermeans funditur in Parthenium mare, Gnaeus Pompeius superato Tigrane regnis Armeniorum abstractas dicioni Romanae coniunxit.
1938
  • Création de l'association 04 août